Advance Australia Fair

Nous avons commencé par une petite randonnée dans le Nitmiluk National Parc avec les célèbres gorges de la Katherine River. Ces gorges et son paysage appartiennent aux aboriginaux Jawoyn et elles ont une importance cérémonial pour eux. Nitmiluk signifie " lieu de rêve des cigales" en Jawoyn.

Dans ce même environnement, la nature nous offre parfois des choses bizarres comme ce rocher posé sur deux autres petits rochers

Le lendemain, nous sommes allés au Esley national park pour nager dans ses sources d'eau chaude. C'est vraiment une turie de se baigner là-dedans. Puis, nous nous sommes arrêtés le soir dans un bar vraiment très sympa et original.

Nous sommes allés, ensuite, au Devil's Marbles. Ça se trouve sur les anciennes terres des Warumungu, Kaytetye, Alyawarra et Warlpiri. Ils l'ont appelé Karlu Karlu ce qui signifie " blocs rocheux arrondis" car les rochers sont arrondis, tenant en équilibre les uns sur les autres, défiant ainsi les lois de la gravité

Nous avons dû nous arrêter à une station essence (oui, ca doit sûrement vous laissez perplexe). Cette station essence se situe à Wycliffe Well, la fameuse station UFO (OVNI en français). La ville est connue pour ses événements inexpliqués. Si bizarre que même la Royal Australian Air Force est allé y faire un tour pour enquêter

Puis, nous sommes enfin arrivés à Alice Springs et au musée de la guerre (bien sûr...)

A savoir que Alice Springs se situe juste à côté du désert alors la température y est pareil. Très chaud le jour et très froid la nuit. Dès que le soleil tombe, il commence à faire froid. Eh bien sûr, nous y voilà enfin ! Uluru ! Il fait 348 mètres et est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette montagne est un lieu sacré pour les aborigènes Pitjantjatjara et Yankunytjatjara. Le gouvernement australien en a fait un lieu touristique autorisant à l'escalader mais partout, les aborigènes demandent de ne pas le faire, de respecter leur culture car cette montagne est sacrée pour eux. Mais, bon, certains sont bien trop idiots pour respecter la culture des autres et l'escaladent. La couleur du rocher varie aussi en fonction du soleil

Dans ce même national, il y a aussi Les Kata Tjuta qui constituent un massif de dômes oú nous y avons fait une petite rando de 6km plutôt sympa.

Ensuite, nous sommes allés à Gosse Buff, un cratère de 5km de diamètre et 150 m de hauteur en plein milieu de l'Australie provoqué par une météorite.

Et puis, nous y voilà enfin aussi. Le fameux kings Canyon. Nous y avons fait une randonnée de 7km là-bas

Puis, notre dernière étape fut le MacDonnell National Park. Nous y avons fait une randonnée de 6km aussi au Ormiston Gorge. C'est la plus belle randonnée que j'ai fait en Australie.

On y a vu aussi des gorges comme la Serpentine Gorge

Puis, nous avons pris la direction jusque Cairns. On a roulé pendant 3 jours. A savoir aussi qu'il n'y a rien à voir entre les deux donc nous avons fait que rouler. J'y suis depuis 4 jours maintenant. Nous sommes allés juste un jour au Cap Tribulation, qui possède la plus grande rainforest d'Australie. A vrai dire, il n'y a pas grand chose à y faire

Ce trajet fut très long mais fut le meilleur. Tant de cultures et de choses à voir... Sur ce, plein de bisous



Publié à 20:40, le 28/05/2017,
Mots clefs :


L'Ouest est complètement différent du reste de l'Australie. Le paysage diffère totalement. Tout est orange. La moitié de l'Etat se trouve être du désert.

Et puis, on peut trouver des vaches, des moutons ou encore des kangourous en plein milieu de la route c'est pour ca que conduire la nuit en Australie est dangereux. Et parfois, il a des panneaux pour prévenir que le bus scolaire stop à cet endroit. En plein milieu nul part?! Qu'est ce qui ne va pas chez eux?! Enfin bref, je suis enfin arrivé à Perth mais je n'y suis resté que quelques heures car je n'aime pas conduire en ville. Je suis allé au Elisabeth Quai et c'est plutôt beau. Je me serais cru dans les films tournés à Miami avec les palmiers et les bateaux.

Puis, j'ai voulu aller au Kalbarri National Parc mais j'avais oublié qu'on était dimanche donc c'était fermé. Mais, on peut quand même voir de belles choses en dehors de Kalbarri

J'ai ensuite pris la route jusque Coral Bay, en longeant la côte. Depuis que je suis en Australie, c'est la première fois que je me baigne dans la mer mais c'est parce que l'eau était chaude. Il m'aura fallu 6 mois pour y aller mais vaut mieux tard que jamais. En même temps, la chaleur t'oblige à aimer ca. Il fait au moins 30 degrés tous les jours. Ensuite, je suis allé à Karidjini. Un des parcs nationaux les plus beaux d'Australie. Le problème est que dans le Western Australia, un 4×4 est indispensable donc je n'ai pu faire qu'une petite partie du parc. J'étais parti pour faire une rando de classe 2 et je me suis retrouvé à faire une rando de classe 4 nommé Circus pool car il y a une cascade à la fin de la rando

La veille au soir, avant d'arriver à Karidjini, j'ai rencontré 4 français qui m'ont raconté avoir nagé avec les requins à Exmouth (nord-Ouest de l'Australie en suivant la côte). C'est alors que j'ai décidé d'y aller moi aussi. J'ai donc fait le chemin en sens inverse après Karidjini pour aller là-bas. C'était vraiment bien. J'ai pu nager avec les requins et les poissons. A savoir que ce sont des requins végétariens qui se nourissent de plactons, d'algues et de bactéries donc aucun (ou presque) risque pour l'homme.

Ensuite, j'ai voulu aller à Murujuga mais c'était fermé alors j'ai pris la route jusque Broome directement. Je me suis aussi baigné dans la mer à Cable beach. C'est aussi à partir de cette partie de l'Australie que les crocodiles se baignent. Des panneaux baignade interdite pour cause de crocodiles sont un peu partout. C'est ici aussi que j'ai fait une balade à dos de chameau durant le couché du soleil.

Je n'y suis resté qu'un seul jour car il n'y a pas grand chose à y faire. Après Broome, je suis allé à Halls Creek en passant par Fitzroy. J'y ai d'ailleurs pris 2 aborigènes sur la route et je les ai déposé là. C'était la première fois que je voyais autant d'aborigènes réuni dans une ville. Le choque culturel que j'ai eu ! C'est vraiment différent. Certains se sont intégrés à la population mais beaucoup n'ont pas eu cette chance alors ils deviennent alcoolique et mal aimés aussi. Certains d'entre eux sont agressifs sûrement car ils sont saouls et font peut-être du racisme anti-blancs. Le soir, j'ai dormi dans une rest area et j'ai eu une petite surprise en voyant qu'un de mes pneu était crevé le lendemain matin. Sympa la matinée. Changer une roue à 6h30 du matin sous une chaleur écrasante. Heureusement que j'avais tout le matériel pour changer la roue... J'ai ensuite essayé d'aller à Purnululu, un parc national classé au patrimoine mondial de l'UNESCO mais une énorme flaque d'eau m'a empêché de passer. Un peu déçu mais bon... J'ai alors pris la direction jusque Kununurra. On peut y voir le lac d'Argyle (un lac artificiel) et une mine de diamants aussi. Mais, faut prendre le bateau ou l'avion alors je n'y suis pas allé. C'est alors, après cette ville, que j'ai pu dire au revoir au Western Australia et bonjour au Northern Territory.

La première chose que j'ai faite là-bas fut de visiter Kakadu National Parc. C'était plutôt cool.

Bien sûr, il y a certaines choses que je n'ai pas pu faire car je n'avais pas de 4×4. Comme d'hab'. Le lendemain, j'ai fait le spectacular jumping crocodile. Nous sommes dans un bateau, dans une rivière pleine de crocodiles et une personne donne de la viande aux crocos. Impressionnant de voir des crocodiles d'aussi près. Et bien, sa mâchoire fait tellement de bruit quand elle claque pour attraper le morceau de viande. Enfin, c'était une bonne expérience.

Puis, j'ai vendu ma voiture à Darwin le même jour. Ca y est ! Je suis redevenu un piéton maintenant. J'ai passé 3 jours dans un hôtel à Darwin à ne rien faire. Ça fait pas de mal de temps en temps. J'y ai rencontré une chinoise qui m'a dit que deux allemands (encore) cherchaient des gens pour faire la route avec eux de Darwin à Alice Springs puis à Cairns. Parfait! Je cherchais des gens pour faire ce chemin là ! En plus, ils possèdent un 4×4. Donc maintenant , je voyage avec deux allemands et une chinoise. Mon voyage dans le Western Australia m'a un peu déçu car il y a plein de choses que je n'ai pas pu faire puisque je n'avais pas de 4×4 mais bon, ca me donne une excuse pour revenir. En espérant que la suite me réserve encore des surprises, je vous embrasse !



Publié à 10:31, le 10/05/2017,
Mots clefs :


Western Australia me voilà!

On a commencé notre route par un beau feu de forêt. C'est plutôt impressionnant à voir alors même que les flammes sont toutes petites. 



La Great Ocean Road fait 250km environ donc 250km de route où on peut regarder l'océan ou presque. Plutôt sympa comme vue ! Nous y avons roulé pendant 3 jours. 

 

Nous nous sommes arrêtés au parc national de Port Campbell situé le long de la G.O.R. avec ses Twelve Apostles, appelé comme ça car il y a 8 rochers de calcaires dépassant de l'eau (oui, ce sont les 12 apôtres et il y a 8 rochers... qui a dit que tout devait avoir un sens?!) 


Puis, nous sommes allés voir une de mes amies, nous avons passé la journée ensemble et j'ai revu une fille que j'avais rencontré en ferme à Young. C'est fou comme l'Australie est assez petite pour qu'on y rencontre les mêmes gens.

Le lendemain, nous avons pris la route vers Adélaïde. Pas grand-chose à y voir ni à y faire. Nous nous sommes juste arrêtés au musée du vin.

Et puis, vient la route la plus ennuyante de l'Australie. 1800 km de rien entre Port Augusta et Esplanade. Une voiture tous les 50km et parfois deux si tu es chanceux. Une station essence tous les 150-200km et comme par hasard, problème de logistique dans la station essence où nous nous sommes arrêtés donc impossible de distribuer du carburant donc impossible pour nous de repartir. La prochaine étant à 185 km et celle d'avant à 140km. Obligé de dormir sur place. Le matin, le problème étant toujours là, nous avons décidé de faire du stop.
Un routier nous a pris à l'aller et puis au retour, on a rencontré un autre chauffeur, un type plutôt extraordinaire : il nous a offerts de la boisson, de la nourriture. Il nous a proposé de le suivre jusque dans une station essence du Western Australia. Alors, nous l'avons suivi jusque-là. Là-bas, il nous a loué une chambre et nous a payé des bières au bar de la station-service toute la nuit sans jamais demander quoi que ce soit en retour. C'est un type qui se fait beaucoup d'argents et qui ne le dépense jamais car il n'a ni femme ni enfant. Alors, il le dépense pour les autres. Plutôt cool comme gars car rien ne l'oblige à faire ça.
Nous nous sommes quittés le matin même, il est reparti dans l'autre sens et nous avons continué notre chemin.

Sur notre route se trouvait la Straight Road : 180 km de ligne droite. Pas un seul virage. C'est une des plus grandes lignes droites du monde. Ça a été très très très très très long (comme cette phrase...). Je pense que tous les gens qui conduisent comprendront pourquoi c'était vraiment très très très très très long (c'est ce qu'elles disent toutes...).
 

 

Et puis enfin un peu de vie ! Nous sommes arrivés à Esplanade. Nous avons profité d'une journée de détente à la mer à la veille du festival. 



Le Wave Rock étant à 1 heure du festival, nous avons décidé d'y aller le même jour. Pas de chance, la route fut bloquée par une énorme flaque d'eau. Impossible de passer avec la voiture, ce qui nous a obligés à faire un détour et par conséquent perdre du temps. 

 


Nous sommes arrivés au Blazing Swan. Pour ceux qui connaissent, c'est un peu comme le Burning Man au Nevada. C'était vraiment trop bien. Je décrirai le festival juste en disant : une semaine de festival, 3000 personnes et pas un seul incident. Pas besoin d'en dire plus pour comprendre...

 

Durant le festival, nous avons rencontré un australien prénommé Matty. A la fin du festival, nous l'avons suivi jusque chez lui, à Denmark, au sud de l'Australie. J'ai passé deux jours chez lui et mes deux travel mates ont décidé de rester avec lui. C'est alors une nouvelle étape qui s'installe. Je voyage seul dorénavant.

Allez ! À la prochaine pour de nouvelles aventures (enfin, j'espère...)



Publié à 01:48, le 22/04/2017,
Mots clefs :


Fin du travail !

Avec peu de temps pour visiter la Tasmanie, nous avons traversé toute la côte Est avec un premier arrêt dans les Cradle Mountain (c'est pas vraiment l'Est mais bon...). Avec une petite randonnée assez sévère et pas la moins dangereuse. Comme on peut le voir sur les photos présentes sur facebook oú je grimpe les rochers, je suis en train d'en chier comme un russe au Congo mais le jeu en valait la chandelle puisque la vue était plutôt sympa.

Ensuite, nous avons pris la route direction Bay of Fires et nous nous sommes arrêtés dans un free camp oú nous y avons vu des gens que nous avions rencontré à Young. L' Australie n'est pas assez grande pour y rencontrer de nouvelles personnes... Le lendemain, nous sommes donc allés à Bay of Fires rejoindre une de nos amies. Une fille qu'on a rencontré à Young (encore une fois...). Ça s'appelle comme ca car les autochtones y faisaient des feux le long de la plage.


 

 

 

(On peut voir que l'eau est plutôt très belle avec une couleur bleue turquoise mais il faisait bien trop froid pour que j'aille m'y baigner)

 

 

 

 

Ensuite, nous sommes allés à Wineglass Bay pour y faire une petite randonnée bien tranquille avec 30 mins pour l'aller et 2h pour le retour. L'aller ne faisait que descendre alors nous n'avons pas voulu faire le même chemin dans l'autre sens. On voulait se préserver pour le festival. Peut-être qu'on avait pas la volonté ni le physique pour le faire aussi.

Le festival était vraiment bien. On y a retrouvé plein de gens de la ferme de Tasmanie. On a vraiment rigolé et partagé des moments différents par rapports à la ferme. J'y ai bien fêté mes derniers moments en Tasmanie. Eh bien sûr, on a dansé... on s'est aimé, oui c'est la vie là là là là là (pardon, je m'égare). Donc voilà, le festival s'est fini le 12, j'ai pris l'avion jusque Melbourne le 14 et j'ai commencé à travailler le 15. Eh oui ! Encore du travail ! Je suis resté un mois dans une entreprise appelée Green Event. On y fait des livraisons de flores pour les grands événements comme la formule 1 qui a eu lieu la semaine dernière. Moi, je faisais pas trop les livraisons. Je m'occupais plutôt des fleurs et des arbres et je chargeais et dechargeais les camions toute la journée... désolé p'pa, en lisant ça, tu vas te croire un peu au boulot.

En tout cas, tous les gens au taf étaient vraiment cools. En fait, dans l'entreprise, il y avait presque plus d'étrangers que d'Australiens. Le plus drôle a bien sûr été la communication. Ils ne parlaient pas un mot de français... Pas le moindre effort. En vérité, merci à eux car mon niveau d'anglais à vraiment bien progressé. On voit la différence lorsque l'on commence à distinguer à peu près ce que les Australiens disent. Ce n'est pas une légende urbaine, ils ont vraiment un terrible accent. Et, c'était sûrement mon dernier taf Australie ! Adieu le monde du travail Australien ! Durant un weekend, Gwen et moi sommes allés voir des amis (rencontrés à Young. Je vais finir par arrêter de le préciser) à Shepparton, 2h au Nord de Melbourne, et l'un vendait sa voiture. Je lui ai donc acheté car c'est bien plus pratique. Au moment oú j'écris ça, je suis en voiture (côté conducteur) donc je peux pas prendre de photo de la voiture. Ce sera pour la prochaine fois, promis ! Puis, le 2 mars, j'ai emménagé dans une share house à Ascot Vale qui est un des quartiers de Melbourne. Pour ceux qui ignorent ce que c'est, c'est une maison partagée avec plein de gens (quatorze en l'occurrence chez nous). C'était plus proche du travail et bien plus pratique car c'était pas trop cher et je pouvais laver mes vêtements et utiliser la wifi gratuitement. C'était vraiment un bon plan en vérité.

Là-bas, j'y ai rencontré deux allemandes avec qui je fais en ce moment le voyage jusque Perth. Nous allons au festival ensemble aussi, le Blazing Swan ! A l'heure oú j'écris ces lignes, je suis en voiture et je me dirige vers la Great Ocean Road qui se situe entre Melbourne et Adélaïde. Je vous fais plein de bisous et à bientôt pour de nouvelles aventures.



Publié à 14:45, le 2/04/2017,
Mots clefs :


Bienvenue en ferme!

Voilà, après 2 mois sans avoir écrit quoi que ce soit, me revoilà. Désolé pour les fans mais c'est assez long d'écrire et j'ai pas forcément le temps.
Le jour où je suis arrivé à Young, nous avons dormi dans un free camp. Des gens sont venus nous voir et on a passé la soirée avec eux. C'était plutôt sympa. Le lendemain, les gens qui m'ont emmené devait aller à leur ferme alors ils m'ont laissé à ce free camp. Je devais y rester une semaine car mon induction était le 1er décembre. Je me suis bien marré durant cette semaine. J'ai rencontré 2 italiennes qui m'ont présenté à un français par la suite et grâce à lui, je me suis fait plein d'amis sur le free camp.
Comme je n'ai pas de voiture, et qu'il n'y avait rien à faire, on passait nos journées à jouer à la PTT  (pétanque tout terrain) et on faisait des soirées tous les soirs avec des feux de camp.

Un type nous a même fait un show avec des bâtons en feu. C'était plutôt cool !
Il y avait un barbecue gratuit tous les dimanches en ville. J'y suis allé avec un groupe de français rencontré au free camp mais ils étaient incapable de repartir. J'ai du conduire une voiture automatique et à gauche pour la première fois. C'était plutôt drôle surtout avec eux à l'arrière de la voiture.
Parfois, certaines personnes passent au free camp pour savoir si on souhaite bosser et deux types sont venus nous voir pour savoir si on cherchait du boulot. Ils étaient complément saoûls. Ils se sont assis avec nous et nous ont offert à boire. On les a donc suivi par la suite jusqu'à la ferme et lorsqu'on est arrivé, le patron a passé son temps à engueuler les deux gars car ils étaient saoûls. C'était vraiment n'importe quoi. Au final, on n'est pas allé travailler car c'était trop louche comme histoire.
 
Alors qu'on s'approchait du moment de mon induction, je me demandais comment j'irai jusqu'à la ferme le 1er décembre. Une amie du français est arrivée la vieille et elle allait travailler dans la même ferme que moi. C'était parfait ! Elle m'a donc emmené jusqu'à la ferme.
 
 On a commencé à travailler le lendemain et il était temps. Bien que, ca n'a rien de super de cueillir des cerises toute la journee, surtout quand on est aussi mauvais piqueur que moi. Il est certain que je ne me suis pas fait beaucoup d'argents. Surtout qu'on était payé moins que les autres fermes, c'est à dire $11.50 le lug de 15kg contre $8-9 le bucket de 8 kilos dans les autres fermes. Comme c'était injuste et que les arbres étaient vraiment nuls (trop peu de cerises), on a tous décidé d'arrêter de travailler au milieu de la journée et on a fait grève. Tous les gens du camping se sont alliés. Autant de personnes originaires de différents pays s'alliant, j'ai vraiment trouvé ca beau. Au final, ca n'a pas vraiment marché car on a était augmenté de $0,50 le lug. Alors, la plupart des gens sont partis pas longtemps après. Plus les jours passaient moins on était, jusqu'à se retrouver à 8 dans le camp fin décembre. (Nous étions une trentaine au départ). Nous avons donc fait noël et le réveillon tous les 8. On s'est bien amusé et on s'est fait un bon repas avec salade avec de l'escalier en entrée (saumon pour les autres), risotto et magret de canard pour le plat et tiramisu et crème brulée pour le dessert. Bien sûr, tout a été fait maison.
 
 
Sinon, comme le camp se situait un peu au milieu de nul part, il n'y avait pas grands choses à faire ni à voir. Heureusement, la fille que j'ai rencontré ultérieurement est sympa et m'a emmené chaque fois pour aller bosser et aller en ville. Alors, lorsqu'on ne travaillait pas, on devait trouver des activités pour nous occuper.
 
 
C'était sympa car tout le monde se melangeait entre Allemands, Finlandais, Anglais, Japonais et Amercains (désolé pour les autres nationalités oubliées). Un vrai melting pot qui m'a permis d'en apprendre plus sur les gens et leur culture. J'ai vraiment passé un bon moment là-bas en tout cas. Les patrons étaient vraiment des salauds et les arbres pas très bons mais le temps que j'ai passé au camp était vraiment excellent. C'était une très bonne expérience malgré tout.
 
Le travail que j'avais trouvé en Tasmanie devait commencer le 3 janvier, j'avais donc réservé mon ferry pour le 29 décembre. Je suis donc parti de la ferme le 27 avec Gwen (la fille qui m'a trimballé partout) jusqu'à Melbourne. Là-bas, nous avons retrouvé certaines personnes avec qui nous avions passé noël.
 

Je suis arrivé à Devonport le 29, j'ai dormi dans un camping durant 2 jours. Ensuite, j'ai pris le bus jusqu'à Glenorchy puis j'ai fait du stop pour aller à Hobart. C'est un polonais qui m'a emmené jusque là-bas et m'a aidé à trouver une auberge. Il m'a aussi donné son adresse pour que je lui envoie une carte lorsque je retournerai en France. Lors de mon arrivé à l'hôtel, j'ai rencontré une New Yorkaise qui dormait dans la même chambre que moi et elle m'a proposé de passé le nouvel an avec elle car elle était seule aussi. On a donc mangé ensemble puis nous sommes allés voir le feu d'artifice

Le lendemain, je suis allé à Ouse (là où était ma ferme)

et on a commencé à travailler vers le 5. Lors de mon arrivé, il n'y avait pas grand monde et de plus en plus de gens ont commencé à arriver dont le québécois avec qui j'avais fait la route jusque Young depuis Canberra. C'était plutôt une bonne surprise. Le camp était vraiment bien. Les patrons étaient vraiment très gentils. Toujours le sourir, tout le temps à se marrer avec nous. Tous les mardis, il y avait barbecue offert par les patrons à la ferme. Dès qu'il y avait un problème, il était la pour nous aider. C'était franchement cool. L'ambiance à la ferme était vraiment cool. Tout le monde s'entendait bien et je me marrais tout le temps.
   Je me suis bien amusé et les québécois se sont bien amusés avec moi aussi.

 

       Il y a eu une histoire bizarre avec deux Australiens qui travaillaient à la ferme. La police est venu jusqu'au camp pour eux car ils étaient louches. Alors, le patron les a renvoyé. Il cherchait donc de nouvelles personnes alors j'ai fait entré Gwen dans la ferme. C'est alors qu'elle m'a encore trimballé partout. A savoir que Ouse est une ville paumée, qu'il n'y a rien n'a y faire n'y a y voir. Alors, on a du faire plusieurs kilomètres pour aller visiter des endroits dont Pirates Bay, qui est une plage (il n'y a pas de photos car ça reste juste une plage) et juste à côté, il y a le port d'Arthur qui est une ancienne prison dont il ne reste qu'un musée.

Nous sommes aussi allé faire une randonnée qui n'a abouti à rien car nous n'avons jamais trouvé la fin. On a marché 1h30 mais à un moment, plus rien été indiqué. Après avoir cherché 30 mins, nous avons décidé de faire demi-tour. C'était bien cool ! La vue était quand même belle.

Heureusement, nous avons retrouvé des amis de Gwen dans un free camp et des gens de la ferme nous on rejoint. Du coup, ca nous a sauvé notre journée. Nous avons fêté dignement la fin de la saison.

Maintenant, je suis à Hobart. J'y reste jusque lundi matin puis je vais faire le tour de la Tasmanie avec Gwen et un gars qu'on a rencontré lorsqu'on était à Young jusqu'au 10 car je vais au Fractangular. Ensuite, je prend l'avion jusque Melbourne le 14 et deux allemands que j'ai rencontré à Young m'ont trouvé un job là-bas. Voilà pour le moment! Je vous fais plein de bisous

PS : Écrire sur le blog me prend du temps donc je ne peux pas tout raconter, vous vous en doutez. L'avantage, c'est qu'on pourra longuement en parler à mon retour! Et s'il n'y a pas beaucoup de photos sur le blog, c'est parce qu'il y en a déjà sur facebook et que c'est une galère monumentale de poster des photos sur le blog avec mon téléphone.



Publié à 01:05, le 4/02/2017,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques


Derniers articles

Sans titre
Sans titre
Western Australia me voilà!
Fin du travail !
Bienvenue en ferme!

Sites favoris


Amis